Sécurité : 5 personnes dont un militaire de FARDC tuées !

Le vendredi 21 janvier 2022, 5 personnes ont trouvé la mort dont un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à la suite d’un accrochage lié à un conflit du pouvoir coutumier.

L’événement s’est déroulé dans l’agglomération de Kilendjale située à environ 100 km du chef-lieu du territoire de Mweka au Kasaï.

« Il y a un monsieur nommé Kamanda Kam’s du groupement Bambendi qui s’est autoproclamé chef du village Budjungura à Kilendjale. Ce monsieur prétendait être chef, mais légalement il n’était pas dans la procédure d’être chef. Ce fameux chef avait envoyé ses adeptes pour attaquer la famille du chef légalement établi, monsieur Antoine Biaka, plusieurs maisons ont été incendiées et d’importants dégâts matériels. En réaction, le chef Antoine Biaka est allé solliciter les militaires de Batwa-Kadimba pour venir intervenir pour lui, c’est alors qu’il y a eu affrontement entre les militaires et les adeptes de monsieur Kamanda. Nous avons dénombré 5 morts jusque là dont 4 adeptes de monsieur Kamanda et 1 militaire FARDC », a expliqué l’administrateur du territoire de Mweka.

À l’instant, la population s’est enfuie dans la brousse et passe des nuits à la belle étoile et le calme n’est toujours pas revenu.

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.